Peinture & Poésie

Qu’il s’agisse d’une rencontre déterminante avec un peintre ou d’une simple promenade dans un musée, mes mots aiment dialoguer avec la peinture dont ils se sentent si proches…

 

Pascale Piron

Anne Lauricella - Pascale Piron - huile sur toile 2015

 

Pascale Piron est diplômée de l’Académie Royale des beaux-arts de Copenhague.

Ses peintures, dessins, aquarelles, sont le fruit d’un long labeur dans le silence de son atelier parisien. Ses œuvres transmettent son aventure intérieure aussi intime et profonde qu’universelle, touchant aux zones à la fois les plus troubles et les plus lumineuses de notre inconscient.

Elle expose régulièrement, depuis plusieurs années, en France et à l’étranger : salon des Réalités Nouvelles, Montrouge, Vitry, galerie du Haut-Pavé, notamment.

 

 

 

 

Deux de ses huiles m’ont inspiré le recueil NERVURES NERFS.

Quelques-unes de ses aquarelles et de ses encres ont suscité CHAMPS ÉGARÉS.

L I R E  des  E X T R A I T S

Consulter le site de Pascale Piron : http://www.pascale-piron.com/

 

 ∴

 

Danielle Blot-Ducreux

Anne Lauricella Danielle Blot-Ducreux et chevalet

Danielle Blot-Ducreux travaille le dessin, essentiellement le pastel depuis 1975.

Le Centre Pompidou à Paris, les musées de Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, les FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain) ont acquis plusieurs de ses œuvres. Elle a enseigné le dessin à l’école Émile Cohl à Lyon de 1986 à 2008. Elle demeure aujourd’hui fidèle à sa pratique.

Le recueil Endroit en vert a été publié aux éditions Manoirante. Des poèmes au creux d’un unique pastel, Du haut de Mérigneux.

v o i r  la  p a g e  Publications

Anne Lauricella Pastel Danielle Blot-Ducreux 2

© Danielle Blot-Ducreux, Du Haut de Mérigneux

 

ROUTE ET CHEMIN

Quatre de ses pastels (et l’intérieur de son atelier) m’ont inspiré ce recueil.

Sommaire : Route et chemin /  Petite maison de vigne /  Les Genêts / L’Étang du Roy  / Pierre-à-Chaux

L I R E  des  E X T R A I T S

 

Sergiù Zancu

 

Anne lauricella-sergiu zancu3

Artiste peintre d’origine roumaine, Sergiù Zancu a débuté son activité en 1978 à la fin de ses études à l’Institut national des Beaux-Arts de Bucarest. Son œuvre a évolué du figuratif à l’abstrait.

« C’était son « Saut dans le vide » existentiel. Il voulait transpercer l’image des choses, atteindre leur présence enveloppante.
Mais la nature est là, fascinante. L’œil— fut-il éduqué— s’en souvient. C’est elle seule qui rappelle à l’être sa profonde appartenance au fond dont il émerge. »

(Extrait de Sergiù Zancu, une élégie peinte, de Ileana Cornea, avril 2006, in Exporevue.com)

Lors d’une exposition collective d’artistes au Pré Saint-Gervais, sur le thème de la souffrance, j’ai notamment été invitée à écrire sur les toiles de Sergiù Zancu.

Lire mes textes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités